Culture

Narbonne au temps d’Al Andalus

Comments (3)
  1. Avatar G.Abdelkader dit :

    Très bel article ..un passage lumineux de l’histoire humaine. Mes remerciements les plus chaleureux pour ce beau partage.

  2. Avatar Jean-Louis Baron dit :

    Étudier le passé de l’Humanité, c’est comprendre son présent. La connaissance est une lumière !

  3. Avatar Y. Khalid dit :

    « L’oubli », quand il contribue au silence du fait historique, n’est que vanité aux conséquences néfastes. C’est un gâchis que de mettre sous silence, l’apport intellectuel richissime, d’une civilisation dont la pensée n’a jamais cessé d’évoluer au contact d’autres cultures.
    À contrario, les esprits assoiffés de pouvoir, cultivant l’obscurantisme, corrupteur n’ont jamais cessé d’entretenir la malhonnêteté du fait historique. Définition du mot « scolastique », voir Larousse, l’aberration se trouve dans l’enseignement.

    L’histoire n’est pas un moyen pour enseigner l’amour ou bien la haine. La justice, la paix ne sont-ils pas l’émanation d’une juste réflexion philosophique, et leur application n’est elle pas en principe issue de principes dont la finalité, n’est pas de diviser l’humanité, mais de la réunir ?

    Le résultat atteint aujourd’hui (l’actualité) est la conséquence de ceux qui perdurent à diviser pour régner (dictature), règne construit et acquis par des mythomanes, des démagogues, prêts à tout pour un monopole, engendrant des crimes légitimés par la seule raison d’être « la fin justifie les moyens ».

    Force est de constater, que la meilleure des civilisations est celle qui a su établir des principes d’humanité envers les uns et les autres et a contribué à être la plus utile à l’ensemble.

    Ayant l’honnêteté de la vérité historique, comme le représente si bien, Alain de Libéral, bravo pour cette goutte dans un océan d’ignorance et de crédulité, que certain continue à si bien entretenir. Merci de mettre en relief, cette tacite amnésie d’une culture plus présente que jamais. L’histoire n’est pas une ligne pure, exempte de courbure, et qui rapporte l’Unique histoire d’un peuple. Narbonne-Arbounah à sans aucun doute bénéficié des prouesses culturelles, de qualités intellectuelles d’une civilisation enclin au sciences profanes, telle que poésie et philosophie qui imprégnaient les esprits à cette époque, et quelle modernité que de donner une éducation propice à une juste réflexion.

    Peusdo-intellectuels réformes-vous, car il s’agit du sauvetage de l’humanité. Toutefois, rares sont les Abd Al Rahman, notre temps ne comptabilise plus que de sombres individus, qui continuent à tromper les incrédules, en exploitant leur liberté.

    Je souhaite que cette chaire puisse donner lieu à de véritables débats, n’en déplaisent à ceux qui éprouvent encore, du mépris envers nos semblable, quelque soit leur origine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *