Culture

Syrie ou le « Printemps enragé »

Comments (2)
  1. Avatar Jean-Louis Baron dit :

    La Syrie d’autrefois n’est plus ! Hélas !

  2. Avatar Khalid Yahi dit :

    Jean Ferrat chante « la femme est l’avenir de l’homme » et dans ce cas de figure c’est plutôt un anéantissement, un retour à une époque lointaine, le moyen âge. Il y a une confusion certaine dans l’appréciation « aller de l’avant ». L’homme n’a aucun respect du dépôt qui lui a été confié. Le verdict est lourd, contre les instigateurs d’une telle pratique, exploitant l’innocence à un satanique commerce. L’être humain ne vaut plus que quelques billets, sacrifiés sur l’autel d’un conflit déguisé. Une fois de plus les pays arabes, ont brillé dans une parfaite et morbide cupidité du gain. L’intemporel témoigne de la folie humaine, au travers de décisions faussement inspirées, par les textes religieux, afin de statuer la servitude comme moyen de subsistance. Je Salue Mr Driss KORCHI, d’avoir permis de dresser, le triste bilan, d’un monde arabe décadent et abandonné à son triste sort.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *