Société

Le virus et le bikini

Comments (1)
  1. clément Riot dit :

    D’accord sur bien des points de cette analyse, et principalement sur la fragilité de nos sociétés contemporaines occidentales, la pusillanimité de leurs membres : qui n’a pas vu ces petits enfants roulant sur un minuscule vélo à petites roues, quand ce n’est pas un tricycle, couvert d’un casque de protection ou ses petits apprenant le rolleur harnachés comme des guerriers de la guerre des étoiles : genoux, coudes, casque,…

    un autre volet ou angle d’attaque de l’article aurait pu être la force de frappe du conditionnement : à quelqu’un qui me disait « c’est normal d’avoir peur » je me souviens avoir répondu et mis fin à la polémique en assénant : « oui, et si on égrenait tous les jours le nombre de morts sur les routes…. vous arrêteriez de conduire, c’est tellement dangereux! » et les morts du cancer ou des maladies liées aux pollutions de tous ordres…

    Bref Bravo, il faudrait plus d’opinions comme celle-ci publiées et donc des lieux susceptibles de les accueillir. Bravo donc aussi à Méditerranée plurielle
    Clément Riot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *